Témoignages

Témoignages d'artistes (2018)

La ligne directrice du festival m’a forcé à me défaire des supports techniques que j’emploie habituellement dans mes prestations. J’ai donc décidé de chercher à créer un lien intime avec le public pour l’inviter dans mon oeuvre plutôt que de la lui imposer. J’ai heureusement trouvé dans le public du festival un accueil très favorable à cette démarche, à ce partage que j’entendais créer avec lui.
Laurent, 32 ans, Auteur-Compositeur-Interprète

Tri-Marrant nous a permis de concrétiser un projet fantasmé depuis plus d'un an : amener du dessin entre nos cordes ; comme un lien de plus entre nos univers, un troisième oeil qui a ouvert le champ des possibles. À suivre. 

Lionel 37 ans, Léonore 35 ans, Luka 27 ans, vendeurs de rêves


Notre programmation dans le festival Tri-Marrant m'a permis de créer ma première performance. Je suis comédienne de théâtre dans une compagnie où je cocrée les spectacles, je suis danseuse-interprète mais j'avais très envie de créer une œuvre qui soit plus proche de mon identité artistique. J'avais besoin pour cela d'un rendez-vous, de la perspective de pouvoir présenter ma création à un public dans un lieu professionnel. La proposition d'un festival pluridisciplinaire est tombée à pic. Je danse, écris, dessine, joue, je suis une artiste polymorphe. Adèle et Clelia sont aussi des artistes qui empruntent différents canaux, qui m'inspirent, et avec qui j'ai eu beaucoup de plaisir à travailler. J'étais heureuse de jouer au Théâtre de la Vie parce que je pense que ce beau lieu a aidé à la bonne réception de la performance. J'étais heureuse de rencontrer d'autres artistes, l'équipe du théâtre et du festival. C'est important de se sentir tisser des liens dans le secteur culturel et de se sentir soutenu dans sa création grâce à la proposition d'un tel festival.
Anaïs - 32 ans - Artiste et pédagogue – J’embrasse le dernier rayon

 


Le Tri Marrant un festival sans technique ! C’est super ! Revenir à l’acteur, à l’interprète. Mais comment faire quand on a réfléchi un spectacle avec du son et de la lumière ? Et ba ! On va réfléchir, questionner la nécessité de nos sons, comment les inventer en live, comment ne pas se cacher derrière des effets de lumière ou des effets sonores mais juste être nous. Mélanger trois arts aussi ? 3 arts ! Quelle chance aujourd’hui de ne pas devoir être mis dans une case : théâtre ou danse ou chant ou marionnette.
Réunir toutes nos envies, nos rêves au plateau, Tri-Marrant nous le propose, nous l’offre et c'est une chance que des lieux comme le Théâtre de la Vie, des équipes puissent croire à cette notion de théâtre multiforme et de rêve commun. Refaire un théâtre simple où seul l'imaginaire peut nous transporter et pas la technique.
C'est rare et précieux.
C'est pour ce théâtre de la véracité et de l'humilité que je fais ce métier.

Laurent Cazanave 30 ans, La Passée

Auteur, Comédien, Metteur en scène

Témoignages d'artistes (2016)

Rose Alenne : « Un grand merci pour cet appel à projet anonyme, démarche qui doit être rendue publique ! Dans notre avancée de travail, le format d'une demi-heure était parfait. Nous étions dans une recherche qui partait dans tous les sens et la dead-line et le format obligatoire ont vraiment permis, non pas de pousser au résultat fini et fermé, mais de forcer chacun des membres de l'équipe lysistratesque à faire des choix dans la matière, à lancer un axe dramaturgique. Concernant l'accueil au théâtre de la vie, c'est un lieu qui se prête tout à fait à l'absence de technique et donne un cadre vraiment chouette pour y mettre des corps. La pluridisciplinarité a ouvert le projet à Charlotte, créatrice textile. C'est vraiment une très belle rencontre artistique qui a été poussée par le concept des trois arts. Nous continuerons de travailler avec elle pour la suite de l'aventure. »

 

Leslie Maerschaelck : « Coté musique : je travaillais pour la première fois avec un musicien live. Cette présence physique rend palpable le dialogue avec la musique et enrichit le jeu, le rend plus vibrant. La pluridisciplinarité est mon dada depuis longtemps, donc j'étais dans mon élément. »

 

Roxane Lefevre : « Très fort en tout cas de venir mêler ma popote interne à d'autres marmites pour un grand bouillon aux saveurs variées. Merci pour l'opportunité. Précieuse (...) La contrainte temporelle m'a beaucoup plu, pour resserrer à l'essentiel. Pour la pluridisciplinarité, j'y étais déjà naturellement donc j'ai juste été heureuse de trouver une alvéole à ma taille dans la grande ruche artistique. Et pour la technique, j'aime aussi qu'elle soit minime donc c'était agréable de lâcher sur ce point vu la contrainte. »

Témoignages de spectateurs

Gian Ponte, 31 ans, violoncelliste, brésilien résident en Belgique : « J’ai découvert le théâtre, j’ai adoré, et le concept aussi. Merci !!! »

Angélique Burnotte, 38 ans, historienne, Uccle : « Bravo pour la diversité des arts proposés : enrichissant, intéressant et MARRANT. Une édition l’an prochain ? »

Sylvie Renous, 54 ans, chef de projet en entreprise pharmaceutique, Evreux-France : « Trois soirées multisensorielles, pleines de rêves, d’émotions, de surprises. Festival éclectique, varié, distrayant. Espérant qu’il y ait une autre édition. »

Où ?

Théâtre de la vie

Rue Traversière, 45 

1210 Saint-Josse-ten-Noode

© Cie L'Aencrophone ASBL

Avec le soutien du Théâtre de la Vie

Quand ?

Vendredi 19 juin : de 20h à 23h
Samedi 20 juin : de 20h à 23h

Dimanche 21 juin : de 18h à 22h

© Image : Sébastien Gairaud

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now